Instagram, réseau social favori des jeunes anorexiques

Sur Instagram, des centaines de comptes tenus par des jeunes souffrant de TCA (troubles du comportement alimentaire) échappent aux mailles de la censure. Malgré la politique ferme de la plateforme, ils sont nombreux à s’y retrouver en utilisant des hashtags et des émoticônes détournés.

« 1m70. 41 kg. 19 ans ». « Objectif : 36kg. Je recommence ce compte pour maigrir ». Les témoignages de jeunes – majoritairement des femmes – pullulent sur le réseau social préféré des adolescents. Depuis son rachat par Facebook en 2012, Instagram lutte pourtant contre les hashtags et les comptes qui, selon le réseau, « encouragent un comportement pouvant nuire ou conduire au décès »

#ANA DÉJOUE LA CENSURE

Malgré cette politique, la communauté « proana » ou « ana » (comprenez “anorexie”) est très active sur la plateforme. Elle se motive à coup de photos de nourriture et de corps décharnés pour atteindre son objectif : peser 40 kilos. Elle se lance également des défis, comme expliqué dans ce thread sur Twitter.

Le “Collarbone challenge” consiste à faire tenir le plus de pièces possible sur sa clavicule.

D’autres défis ont attirés l’attention des internautes, comme le « A4 Challenge » (votre buste ne doit pas excéder le format d’une feuille A4) et le « thigh gap » challenge (avoir un écart entre ses cuisses).

PASSER ENTRE LES MAILLES

Quand vous tapez les hashtags #anorexia, #vomir ou #boulimia, Instagram vous renvoie automatiquement vers une fenêtre d’alarme : « Besoin d’aide ? (…) Si vous traversez des moments difficiles, nous sommes là pour vous aider. »  La fenêtre n’est toutefois qu’un signal d’alarme et non pas un mur entre l’internaute et les photos et comptes qu’il recherche. En cliquant sur « voir les publications », n’importe quel obtient l’accès aux publications reconnues comme « sensibles » par la plateforme.

Malgré cet effort, il suffit de quelques clics pour trouver des images choquantes et des conseils pour vous faire vomir plus de huit fois par jour. La communauté « Ana » sait en effet comment éviter la censure de son réseau social préféré. Dans une enquête pour Elle, Dorothée Werner montre que la majorité des comptes sont privés et identifiables grâce à des émoticônes détournés comme celui de la vache, du biceps, du médicament ou du cadenas.

Parmi les émoticones fréquemment utilisés par la communauté ANA, on retrouve également la seringue, le médicament et l’hôpital.

INSTAGRAM, THÉRAPEUTE NUMÉRIQUE ?

Si, pour certains, Instagram est un lieu d’incitation à la maigreur, pour d’autres, c’est un véritable centre de thérapie. Plus visibles sur le réseau, des milliers de comptes prônent la confiance en soi et la guérison de l’anorexie. Raphaël Célian, suivi par plus de 900 internautes, explique qu’Instagram l’a accompagné dans sa guérison : « Il y a un an, j’étais anorexique et je me sentais mal tout le temps. Maintenant, je reprends des forces et de l’espoir ! (…) Merci encore pour tout votre soutien, ça compte tellement pour moi et ça AIDE ! 💚»

« Il y a un an, j’étais anorexique, je prenais des médicaments et tout autour de moi me rendait mal à l’aise. Me voilà maintenant, en guérison, avec un boulot et plein d’espoir! (…) Passez une bonne journée, merci encore pour tout votre soutien, ça compte énormément et ça AIDE !! 💚💚💚 »
– Témoignage de @caffeinecauseinsomnia en avril 2019

LES RÉSEAUX SOCIAUX NE REMPLACENT PAS LE DIVAN

Instagram, un centre de thérapie pour tous ? La psychologue et coach en nutrition Karen Demange n’en croit pas un mot. Elle explique pourquoi dans Le Monde : « Avec Instagram, la guérison reste visuelle. J’ai beaucoup de patientes qui vont mieux visuellement mais qui sont, en fait, vomitives. Et ce n’est pas quelque chose qu’elles disent sur les réseaux sociaux ».

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s