À propos

« L’égoïsme régit le monde« . Schopenhauer décriait déjà, deux siècles en arrière, ce vice passionnant qu’est l’amour propre. Aujourd’hui encore, rien n’a changé : les réseaux sociaux ont fait de nous le centre du monde. On  s’invente une  vie sur Instagram, une opinion sur Twitter, un humour sur Snapchat et des amis sur Facebook. Et ce blog n’y échappe pas : loin de contourner la règle du « moi je », il plonge la tête la première dans cette nouvelle ère de l’ego.

J’ai créé ce blog dans le but assez confus de parler de mon rapport au monde. Ecrire des articles sur l’actualité, décrire mes expériences et raconter mes voyages, en somme rien de plus excitant ou de plus ennuyeux que le blog d’à côté. Mais alors, pourquoi écrire ? Pourquoi écrire à la première personne, pourquoi parler de soi quand le reste du monde le fait déjà ? L’ambition est assez simple : transformer l’égoïsme en partage. Parler de soi pour l’autre. Plutôt que de parler d’un moi aveugle à ceux qui l’entourent, proposer mon monde comme terre d’échange pour découvrir le leur.

Les petits pas, c’est ça : partager mes petits pas du quotidien, et mes petits pas dans le monde. « Little steps make big victories » (les petits pas font les grandes victoires). Nos petits pas peuvent changer le monde. Alors pourquoi s’arrêter là ?